J’ai participé à la revue numérique Design Arts Medias dont le thème est « Les arts de faire » volet sur « les modes d’existence de l’atelier en Arts et en Design » dirigé par Claire Azéma, université de Bordeaux Montaigne. Mon article a pour titre « L’émergence du commun entre parole et perception. Retour sur des expériences vécues de méta-ateliers ».

LIEN vers la revue numérique

Extrait de l’éditorial :  » Les modes d’existence nous semblent une approche nécessaire pour comprendre les processus à l’œuvre dans la pratique des arts et du design, car elle nous permet de situer nos questionnements en dehors de la dichotomie sujet versus objet. Elle suggère en effet qu’il n’existe ni sujet ou objet absolument accomplis, mais des êtres pris dans le trajet de leur accomplissement. Le second élément à comprendre de cette notion concerne le processus d’accomplissement de l’être au travers de ses modes d’existence : celui-ci repose sur le principe d’une pensée dont la « conquête […] va de pair avec celle du monde extérieur, elles sont une seule et même opération.» Dès lors l’atelier ne doit pas être entendu comme un cadre d’inscription des pratiques, mais comme un ensemble complexe hétérogène, mouvant et en constante adaptation au faire.

La plupart des articles rassemblés dans ce numéro se fondent sur l’expérience de chercheurs en arts et en design impliqués dans des pratiques situées. Aussi les auteurs ont-ils accompli leur travail de recherche et d’écriture en se confrontant aux pratiques actuelles ou passées des arts et du design. Ils rendent compte ainsi de la variété des manières de faire prises en situation dans leur mobilité et leur complexité. »