Coordination de la Journée d’étude autour d’Allan Kaprow le 28 mars 2013, UPPA, Pau

Journée d’étude ALLAN KAPROW le 28 mars 2013
de 9h à 18h — Amphithéâtre – Maison de l’étudiant, PAU

_Mise en place de la journée et suivi : Corinne Melin

_Organisation : ÉSA Pyrénées, département d’histoire de l’art et d’archéologie, laboratoire ITEM, la Centrifugeuse.

_Conférences de Barbara Formis, Séverine Lepans-Vaurs, Cécile Mahiou, Corinne Melin, Myriam Métayer, René Riou


Programme  ESAPprogrammeAKlight


Présentation

Comment saisir l’œuvre d’Allan Kaprow ? Peut-on aller au-delà de simples notes en marge des environnements, des happenings et des expériences que l’artiste a menées durant plus de cinquante ans ? Ne peut-on qu’exposer les archives qui constituent la mémoire de ce qui n’a existé en temps réel qu’une seule fois ? « Les happenings, dit Kaprow, sont morts, au sens propre du terme, chaque fois qu’ils se produisent. » Le happening est « l’énergie de l’art sans ses marquages ». Quelle expérience esthétique contient cet œuvre qui tend à se dissoudre dans la vie ?

Afin de mettre en perspective ces interrogations, le contexte artistique américain dans lequel Allan Kaprow a évolué durant ces cinquante années de création sera abordé. On évoquera la réalisation de ses premiers «environnements » et happenings mais aussi les rencontres qu’il fit à New York et en Europe, parmi lesquelles John Cage, les artistes de Fluxus ou George Segal. Il sera également question des relations qu’il a entretenues avec des acteurs de la scène artistique française, notamment Robert Filliou ou encore le critique d’art Pierre Restany.


Réinvention du happening « Self Service » 1966d’Allan Kaprow, par les étudiants de 1ère année de l’ESA Pyrénées, encadré par Jean-Paul Labro (artiste et professeur de vidéo)
Présentation des traces de cette réinvention du 28 mars au 2 avril 2013, Maison de l’étudiant, Pau

Ce diaporama nécessite JavaScript.