[Visite d’atelier], Fabien Zocco en résidence au centre d’art contemporain le Bel Ordinaire (B.O.) à Pau jusqu’au 3 juillet 2019, « Spider and I »

Fabien Zocco, dans le cadre de la résidence au B.O. à Pau, conçoit la pièce « Spider and I » ; une forme arachnide connectée à l’artiste.

Les mouvements de l’arachnide sont impulsés par les niveaux de stress de l’artiste. Il porte au poignet une montre qui les enregistre et les envoie via internet à la machine contrôlant l’objet métallique articulé. Des niveaux de stress récurrents à l’artiste ayant été pré enregistrés sous forme de séquences. A distance, l’artiste est bien la source du mouvement de la machine.

Ce couplage homme-machine s’appuie bien sur les divers objets connectés à nos rythmes physiologiques (montres, GPS de rando, etc) qui se développent aujourd’hui. Cependant, son usage n’est pas que le simple produit d’une relation de cause à effet. Il est aussi le produit d’une relation poétique.

« Spider and I » pourrait s’inscrire dans le genre traditionnel de l’autoportrait ; la machine animée est bien une représentation de l’artiste. Le mouvement de l’arachnide (faits de composants électroniques) transcrit ses propres rythmes physiques, tenus jusqu’alors en grande partie invisibles.

Visite de l’atelier avec Fabien Zocco à g, Florence de Mecquehem, Gregory Grincourt